Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

LE 5 DECEMBRE FAISONS GREVE POUR LA SUSPENSION DE LA REFORME ET L’ABROGATION DU DECRET !

29 Novembre 2013 , Rédigé par cgtbezons

LE 5 DECEMBRE FAISONS GREVE POUR LA SUSPENSION DE LA REFORME ET L’ABROGATION DU DECRET !

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

Le 14 novembre dernier, la Fédération CGT des Services Publics, la CGT Educ’action, la FNEC-FPFO,la Fédération SPS-FO, la Fédération SUD Éducation, la Fédération SUD Collectivités Territoriales et la FAEN ont appelé à la grève nationale pour obtenir la suspension immédiate de la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires, l’abrogation du décret Peillon et l’engagement d’une autre réforme. Les enseignants et les agents territoriaux ont fortement participé au mouvement de grève et aux manifestations. Malgré cette forte mobilisation, avec de nombreuses écoles, centres de loisirs et cantines scolaires fermées, le gouvernement persiste dans son refus du dialogue.
Pire encore, le Premier ministre vient d’annoncer devant le Congrès des Maires son intention d’étendre l’assouplissement mis en place pour les taux d’encadrement des trois heures d’activités périscolaires à l’ensemble des activités péri et extra scolaires.
Cet effet d’aubaine pour les maires, qui vont pouvoir maintenir voire réduire leurs effectifs tout en prenant en charge de nouvelles missions d’accueil et d’animation, constitue une véritable provocation pour les personnels territoriaux de la filière Animation. Quelle amélioration de la qualité de la prise en charge des élèves et quelle réelle réduction de la fatigue des enfants alors que les personnels d’animation en charge de ces activités connaîtraient pour leur part une augmentation de leur charge de travail et une dégradation de leurs conditions de travail ?
Cette annonce de JM Ayrault est scandaleuse pour le service public et insultante pour les
personnels.
Réunies à nouveau le 21 novembre, les Fédérations CGT Services Publics/Educ’action, FOSPS/ FNEC-FP, SUD collectivités Territoriales/Education, ont fait le constat partagé du refus gouvernemental de répondre aux revendications des personnels, et ont décidé d’appeler à une nouvelle journée de mobilisation et de grève de manière convergente avec l’appel du SNUIPP/FSU.
La réforme des rythmes, mise en place à la rentrée 2013 pour un peu plus de 20 % des écoliers, fait apparaître de grandes difficultés. Déjà de nombreuses communes annoncent leur refus de la mettre en place en 2014.


En faisant glisser les missions d’enseignement de l’Éducation nationale vers les
communes, elle crée de graves inégalités de traitement sur le territoire, et crée une
confusion entre scolaire et périscolaire (locaux, ac
tivités...).


Elle va à l’encontre de l’intérêt des enfants et de celui de l’ensemble des acteurs
conc
ernés.
Cette réforme bâclée a été mise en oeuvre contre l’avis d’une majorité des personnels et de leurs organisations syndicales, elle a été imposée sans les moyens d’encadrement nécessaires.

PREAVIS DE GREVE TERRITORIAUX DE BEZONS

ENCADRER PLUS D'ENFANTS AVEC MOINS D'ANIMATEURS

POUR COMPRENDRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

Partager cet article

Repost 0