Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

L'UL CGT Bezons soutient les sariés grévistes de Radio France

15 Avril 2015 , Rédigé par cgtbezons

L'UL CGT Bezons soutient les sariés grévistes de Radio France

MOTION DE SOUTIEN DE L'UNION LOCALE CGT DE BEZONS

A LA LUTTE DES SALARIES DE RADIO FRANCE

adressée à Madame Fleur PELLERIN

Ministre de la culture et de la communication

Les salariés de Radio France, sont mobilisés depuis près de 28 jours pour la défense de leur service public, la préservation de leurs emplois et de la maison de la radio, leurs libertés journalistiques.

L’asphyxie budgétaire, l’externalisation des activités, la restructuration de leur outil de travail, tout cela en raison d’un déficit artificiellement créé, sans aucune compensation de l’État actionnaire, montrent bien la volonté du gouvernement de brader cet espace de démocratie au profit de groupes médiatiques privés et d’un lissage de l’information et de la culture par le bas.

La médiation n’a pas permis de déboucher sur un accord prenant en compte les revendications du personnel et les discours rassurants de la ministre ou le chantage à la reprise du travail ne changent rien à cette situation inadmissible de pourrissement de ce conflit.

Nous exigeons que le médiateur continue son intervention sans « chantage à la reprise du travail » en prenant en compte leurs revendications pour sortir de cette situation de dialogue de sourd.

Les salariés et leurs familles sont victimes, chaque jour, de la crise du capitalisme ultralibéral et de ses conséquences (PSE, licenciements économiques, ruptures conventionnelles, précarité, suppressions d’emplois, suicides, burn-out, risques psychosociaux, stress, temps partiel, intérim, pouvoir d’achat en berne etc.).

Le point commun de toutes les luttes, c’est la mauvaise répartition des richesses. Cette politique d’austérité, plonge ses racines dans les volontés d'imposer dans toute l'Europe une politique économique qui tourne le dos à la croissance, à l'emploi, au progrès et au bien-être des peuples.

220 milliards de cadeaux déjà consentis aux entreprises sans aucun retour notable sur l’emploi, les salaires... Et rien pour les salariés qui font fonctionner tous les jours notre pays, c’est inadmissible !

Il est temps de répondre aux revendications légitimes des salariés en termes d’emplois, de salaire, de protection sociale, de service public de qualité et de proximité.

L’UL CGT et UGICT-CGT de BEZONS soutient sans réserve la lutte de nos camarades de Radio France.

Nous exigeons que le médiateur poursuive son intervention sans « chantage à la reprise du travail » en prenant en compte les revendications légitimes afin de sortir rapidement de cette situation de blocage et renouer les fils d’un dialogue social responsable et constructif.

Fait à Bezons le 14 avril 2015

Partager cet article

Repost 0