Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

8 octobre 2015 Ensemble, unis, dans l’action pour nos revendications

5 Octobre 2015 , Rédigé par cgtbezons

8 octobre 2015 Ensemble, unis, dans l’action pour nos revendications

Augmenter les salaires, les pensions, les minima sociaux, travailler tous, moins et mieux, sont des préoccupations majeures du monde du travail. Il est possible, nécessaire et juste de répondre à nos besoins, nos revendications pour relancer la croissance, les investissements, promouvoir les services publics et une politique industrielle en préservant l’environnement. L’argent existe !

Départ collectif de la station du TRAM :"Pont de Bezons"

Rendez-vous à 13h

Manifestation parisienne

14 h place de la République vers Nation

Les 1 % les plus fortunés posséderont bientôt la moitié de la richesse mondiale. Selon l’étude de l’ONG Oxfam, entre 2010 et 2014, la fortune des 80 personnes les plus riches a augmenté de 600 milliards de dollars tandis qu’elle a diminué pour la moitié la plus pauvre de la population. Aujourd’hui, ces 80 personnes se partagent le même montant de richesses que 3,5 milliards autres.

Ces inégalités devront, selon Oxfam, pousser les dirigeants internationaux à s’attaquer « aux intérêts particuliers des poids lourds qui font obstacle à un monde plus juste et plus prospère ».

Ces derniers mois des mobilisations souvent unitaires sont menées par les salarié-e-s du secteur privé, du public, dans de petites comme de grandes entreprises. À l’exemple d’Areva, de la polyclinique d’Auch, de Smart, d’Euronext, de STN propreté, à Mac Donald, les travailleurs saisonniers… Les retraité-e-s sont engagées depuis de nombreux mois pour la revalorisation des pensions, la pérennité des régimes complémentaires au côté des cadres qui agissent également sur la durée du temps de travail comme à EDF. Les jeunes, les chômeurs exigent le droit au travail et l’accès à un emploi de qualité et des revenus pour vivre dignement, pendant que les étudiants exigent des moyens et des conditions d’étude satisfaisante.

Le dénominateur commun à toutes ces luttes réside dans le rejet des choix politiques et économiques, sources d’inégalités, de précarité, d’injustices, de mal vivre et de misère. Chacune, chacun exprime avec ces mots une aspiration forte à une autre répartition des richesses pour vivre dignement de son travail, pour des droits individuels et des garanties collectives sécurisant ses choix de vie et professionnelle, à l’exemple de la Sécurité sociale.

Ensemble, sur chaque lieu de travail, dans les localités, rassemblons-nous, élaborons nos revendications et débattons des formes d’action pour les faire aboutir.

Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires, UNL et UNEF, avec vous, réaffirment leur volonté de contribuer au renforcement des mobilisations, aux solidarités et aux convergences dans les professions et sur les territoires.

Dans un cadre unitaire et intergénérationnel, nous appelons les salariés, les chômeurs, les précaires, les retraités, les étudiants à construire à partir de leurs réalités un grande journée de mobilisations interprofessionnelles, de grève et de manifestations sur tout le territoire

Unis et rassemblés, nous sommes plus forts pour nous faire entendre, pour gagner sur nos revendications et des alternatives aux politiques libérales en France et en Europe.

Plateforme revendicative unitaire

  • Augmenter les salaires, les retraites, les pensions, les minimas sociaux, le point d’indice des fonctionnaires, et les bourses ;
  • promouvoir l’égalité salariale femmes/hommes ;
  • améliorer les conditions de travail et réduire le temps de travail pour créer des emplois, combattre et réduire le chômage ;
  • pérenniser et améliorer les garanties collectives ;
  • pérenniser et améliorer la protection sociale, les retraites complémentaires, pour garantir les droits, à la santé et à la retraite ;
  • développer les investissements pour relancer l’activité économique en tenant compte des impératifs écologiques ;
  • protéger socialement les jeunes pour garantir un droit à l’autonomie ;
  • conforter et promouvoir les services publics ;
  • investir dans le système éducatif pour faire face à l’augmentation du nombre de lycéens et d’étudiants en leur assurant des conditions d’études satisfaisantes.

Partager cet article

Repost 0