Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

Dissolution de l'agglomération d'Argenteuil/Bezons, la CGT invite les agents de Bezons à une heure d'information syndicale mercredi 16 décembre

11 Décembre 2015 , Rédigé par cgtbezons

Dissolution de l'agglomération d'Argenteuil/Bezons, la CGT invite les agents de Bezons à une heure d'information syndicale mercredi 16 décembre

Disparition de la communauté d'agglomération

Argenteuil-Bezons et nouvelle intercommunalité

La CGT & l'UFICT - CGT vous invite à l'heure d’informations syndicale

mercredi 16 décembre 2015 décembre de 11h00 à 12 h

à l’UL CGT 20, rue G Péri Bezons

L' Agglomération Argenteuil/ Bezons prendra fin au 31 décembre 2015

Le préfet a imposé à Bezons de rejoindre l'agglomération Saint Germain Boucles de Seine

composée de 19 communes des Yvelines et une du Val d’Oise (Bezons)

Pour Argenteuil ce sera l’intégration à la Communauté d’Agglomération Seine-Défense composée de villes des Hauts de Seine et d’une du Val d’Oise, puis à terme l’intégration à la métropole du grand Paris.

Les agents comme les habitants n’ont jamais eu leur mot à dire sur cette mascarade politicienne.

Pour un caprice d’élus locaux, le Maire d'Argenteuil et le président de l'agglomération d' Argenteuil/Bezons, plus de 600 agents se retrouvent dans l’incertitude leurs affectations.

80 % des agents seraient transférés à Argenteuil et 20 % à Bezons

Quant à ABH c’est tout simplement la privatisation du logement sociale avec beaucoup de conséquences désastreuses pour les agents et les locataires

Nous dénonçons l’opacité sur la disparition de l'ancienne communauté d'agglomération Argenteuil-Bezons qui s'est faite dans des conditions pour le moins indignes : La première réelle information des syndicats et des personnels datant d'Octobre 2015, avec un renvoi permanent de responsabilité entre la sous préfecture et la direction politique de la Communauté d'agglomération.

Nous demandons des garanties :

  • Sur la non dégradation des conditions de travail des agents

  • L’ alignement du régime indemnitaire par le haut

  • La mise en place d'un compte épargne temps pour tous

  • Le devenir des agents contractuels et la mise en place d'un plan de titularisation (notamment de la catégorie C)

La ville de Bezons emploie un fort pourcentage d’agents en contrats précaires (vacations cantine/ménage entre autres) Nous ne voulons pas que l’arrivée des 112 agents sur la ville soit un prétexte à une augmentation de la précarisation pour le reste du personnel.

Partager cet article

Repost 0