Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

Préavis de grève de la fédération des services publics du 16 mai au 29 mai 2016 – inclus

11 Mai 2016 , Rédigé par cgtbezons

Préavis de grève de la fédération des services publics du 16 mai au 29 mai 2016 – inclus

Appel du Comité national de la Fédération CGT des Services publics

Réuni à Montreuil le 11 mai 2016, le Comité national fédéral condamne le recours antidémocratique au 49-3 décidé par le gouvernement aux ordres du Medef pour imposer la loi El Khomri.

Face à ce coup de force, le CNF appelle les agents et salariés du champ fédéral à amplifier la mobilisation pour en finir avec la loi Travail et les politiques d’austérité.
Il est nécessaire que, partout, nos syndicats organisent des heures mensuelles d’information et assemblées générales pour débattre avec les personnels des enjeux de la lutte engagée.

Le CNF appelle à construire des journées massives de grève et manifestations les 12, 17 et 19 mai à l’appel de l’intersyndicale interprofessionnelle.

Dans le cadre de l’appel du 51ème congrès de la CGT et du communiqué confédéral du 10 mai, le CNF se prononce pour la mise en débat de la continuité de l’action, y compris par la reconduction de la grève.

Le processus de lutte engagé est aussi le moyen de porter nos revendications sur les salaires, l’emploi et les missions de service public, le temps de travail, les garanties statutaires, pour l’avenir de la gestion syndicale des COS et CASC attaquée dans de nombreuses collectivités.

Le CNF décide d’engager une campagne de motions pour le passage en catégorie B des agents de maîtrise dont le devenir doit être prochainement examiné par le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale.

Le CNF apporte son soutien aux nombreuses luttes locales engagées et à la mobilisation des travailleurs sociaux pour l’avenir de leurs missions. Ces mobilisations nourrissent le rapport de force global.

Le CNF dénonce les violences policières orchestrées par le pouvoir et la répression croissante contre les acteurs du mouvement social. Notre force, c’est le nombre, personne ne nous fera taire !

Public-privé tous concernés, tous mobilisés pour gagner !

Partager cet article

Repost 0