Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

23 et 28 juin 2016, malgré les menaces du gouvernement de faire interdire les manifestations, la lutte continue contre la "loi travail" !!

18 Juin 2016 , Rédigé par cgtbezons

23 et 28 juin 2016,  malgré les menaces du gouvernement de faire interdire les manifestations,  la lutte continue contre la "loi travail" !!

Le gouvernement veut en finir avec les manifestations ?

Nous pouvons l'aider : Imposons lui le retrait de la "loi travail" !

Manifestations et grèves 23 et 28 juin 2016

La seule réponse du gouvernement à la manifestation importante du mardi 14 juin a été, une nouvelle fois, une grossière opération de dissimulation. Des centaines de milliers de travailleurs ont manifesté, venus de toute la France à Paris, pour affirmer leur opposition à la casse du code du travail avec le soutien de l'immense majorité de la population, et lui n'y a vu que des casseurs. La ficelle est un peu grosse.

Les casseurs sont ceux qui ferment les usines, détruisent les emplois, nous contraignent au chômage et à une vie toujours plus difficile.

Pas les travailleurs !

Avec le gouvernement, les médias, des grands patrons se sont lancés dans une campagne de calomnie contre la CGT. Mais rappelons nous, il n'y a pas si longtemps, comment la presse s'était déchaînée contre les ouvriers d'Air France qui refusaient de se faire licencier. Ils avaient même été arrêtés à leur domicile, au petit matin, comme de vulgaires voyous. Les patrons, le gouvernement à leur service, les médias qui leur appartiennent ne supportent pas que les travailleurs aient la possibilité de résister aux reculs qu'ils voudraient imposer à tous.

Les attaques contre la CGT visent l'ensemble des travailleurs.

Par exemple Serge Dassault a déclaré au Sénat, devant les caméras de la chaîne parlementaire, que les dockers du havre étaient des « abrutis » et qu'il fallait « mettre hors d'état de nuire la CGT ». Ce monsieur prend ses désirs pour la réalité mais il dit aussi tout haut ce que bien des patrons pensent. Selon lui, la CGT est contre la loi travail car « elle donne le pouvoir aux salariés dans l'entreprise » pas aux syndicats. Rien que ça. Mais qui peut croire ces mensonges grossiers !

Non ! La loi travail n'apportera pas plus de démocratie dans l'entreprise. L'employeur aura la possibilité d'imposer son propre règlement au dessus du code du travail et des conventions collectives. Le prétendu accord d'entreprise ne protège en rien du chantage que nous connaissons tous, « si vous n'êtes pas d'accord, je vais devoir fermer ».

Au nom de la compétition économique partout les employeurs chercheront à augmenter le temps de travail, réaménager les horaires avec davantage de flexibilité imposée aux salariés.

C'est l'esprit de cette loi : les travailleurs devront accepter de sacrifier leur vie personnelle aux besoins de la compétition économique.

C'est une course sans fin.

Les attaques ne s’arrêteront pas avec la loi. Déjà dans de nombreuses entreprises, au nom de la compétitivité, les employeurs tentent d'imposer des heures supplémentaires moins payées, des jours de RTT en moins.

C'est aussi contre l'assurance chômage que le patronat lance ses attaques. Ses représentants veulent réduire le montant et la durée d’indemnisation et repousser l'âge auquel les seniors sont dispensés de recherche d'emploi.

Malgré les menaces du gouvernement de faire interdire les manifestations,

La lutte continue !

L'Union Locale des syndicats CGT de Bezons appelle à participer massivement aux deux nouvelles manifestations

le jeudi 23 juin pendant la discussion au Sénat

ainsi que le mardi 28 juin, le jour prévu pour le vote au Sénat.

Manifestation contre la "loi travail"

Jeudi 23 juin 14h Bastille

Départ collectif : rdv 13h au tram Pont de Bezons

Partager cet article

Repost 0