Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

19 septembre : mobilisation contre les noouvelles normes d'encadrement des accueils périscolaires

19 Août 2016 , Rédigé par cgtbezons

 19 septembre : mobilisation contre les noouvelles normes d'encadrement des accueils périscolaires

Normes d’encadrement des accueils périscolaires : Des mesures inacceptables !

La Fédération CGT des Services publics n’appelle pas à la grève le 5 septembre avec l’intersyndicale CFDT, CFTC, FSU et UNSA.
Si la Fédération n’est pas en opposition sur les points défendus par l’intersyndicale, elle estime qu’il ne faut pas agir dans la précipitation.
Le décret du 1er août 2016, validant les taux d’encadrement des enfants durant les activités périscolaires, ne concerne pas que les animateurs, mais bien plus largement : les ATSEM, les personnels de l’Éducation nationale, les parents d’élèves…
La Fédération estime que les délais sont trop courts pour une action le 5 septembre, trop proche de la rentrée scolaire où bon nombre des personnes concernées ne prendront connaissance de ces mesures néfastes qu’à partir de ce moment-là.
Par ce décret, le gouvernement autorise, de façon pernicieuse, les collectivités à sacrifier la qualité éducative de six millions d’enfants scolarisés pour des raisons avant tout économiques.
Pas moins de 88 % des animateurs dénoncent une dégradation de la qualité pédagogique des accueils, 82,5 % l’insécurité pour les enfants, et 85 % la dégradation des conditions de travail.
Sur le territoire, les animateurs, les ATSEM et les personnels de la Fonction publique territoriale n’en peuvent plus de ces conditions de travail. Les enfants sont fatigués et leurs conditions d’accueil ne garantissent pas leur sécurité physique et morale. Cette situation engage d’ailleurs la responsabilité pénale des agents concernés par ces nouveaux accueils périscolaires (NAP/TAP).
Avec les parents d’élèves et les enseignants, ces derniers exigent :
1. Un retour aux mêmes taux d’encadrement que les accueils extrascolaires réglementés par le code de l’action sociale et de la famille à savoir : 1 Animateur pour 8 enfants de 3 à 6 ans — 1 Animateur pour 12 enfants de 6 à 12 ans.
2. Une véritable campagne de professionnalisation des animateurs sur tout le territoire. La titularisation de tous les animateurs qui répondent à des besoins permanents avec une prise en compte des temps de préparation et de réunion, pour un taux d’emploi à 100 %.
3. Le passage en catégorie B de tous les agents qui assument des missions de direction et d’encadrement par la voie de l’examen professionnel, du concours ou encore de la promotion interne lorsque c’est possible.
La Fédération maintient que ces revendications pour assurer la sécurité des enfants et la qualité de leur accueil nécessitent la mobilisation du plus grand nombre.
Elle appelle les syndicats à préparer dès aujourd’hui une action d’envergure le 19 septembre 2016 et tous les agents concernés à se mobiliser ce jour-là !
Modalités de rassemblement à définir localement.
Montreuil, le 16 aout 2016

Partager cet article

Repost 0