Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

Manifestons pour défendre nos emplois et nos salaires Mardi 9 octobre 2012 13h30 De Place d’Italie à Montparnasse

3 Octobre 2012 , Rédigé par cgtbezons

ensemble-pour-l-emploi.jpg

Peugeot-Citroën, Sanofi, Air France, Bouygues, Arcelor-Mittal, Castorama, Revlon, et tant d’autres, licencient alors qu’ils annoncent, le plus souvent en même temps, des bénéfices records. Il faut, en plus, y ajouter des dizaines de PME et de TPE qui connaissent, par ricochet, elles aussi des destructions d’emplois. C'est ainsi que depuis des mois, entre 700 et 1000 emplois sont supprimés chaque jour. La CGT estime à plus de 30 000 le nombre d’emplois menacés, uniquement dans la région Ile de France.

 

Dans le pays, le seuil symbolique des 3 millions de chômeurs a été dépassé, et aujourd'hui, c'est plus de 4,5 millions de personnes à la recherche d'un emploi stable.

 

Dans sa course au profit maximum, Le patronat ne considère les salariés que comme une variable d'ajustement et profite de la crise pour demander encore de nouvelles mesures contre l'emploi et les salaires. Il exige encore plus de « souplesse » et plus de « compétitivité », notamment par l'augmentation du temps de travail selon son bon vouloir, la baisse des salaires par la réduction des cotisations patronales, c'est-à-dire encore plus d’effort et  d'austérité pour les salariés.

 

A Bezons, dans la zone industrielle, c’est l’usine EPB-Gatineau que le groupe Revlon veut fermer. Les actionnaires de ce groupe veulent sacrifier les salariés pour augmenter leurs marges et leurs dividendes.

Mais à EPB, comme dans des centaines d'entreprises, les salariés, avec les syndicats et les élus locaux sont mobilisés pour s'opposer aux licenciements et obtenir des mesures favorables au développement des emplois.

 

Il y a urgence à stopper cette catastrophe sociale !

Manifestons mardi 9 octobre à 13h30 place d'Italie

 

Pour interdire les licenciements boursiers, contrôler les aides publiques (170 milliards d’euros versé en 2010) et contraindre les entreprise à développer les emplois, pour des salaires revalorisés indexés sur les prix, pour conquérir de nouveaux droits pour les salariés dans l'entreprise, pour développer les moyens des services publics et répondre aux besoins de tous.

 

Départ collectif en car pour la manifestation 12h devant la salle Louis Aragon, 12h30 ZI ouest devant l’usine EPB-Gatineau. (Réserver auprès des militants CGT ou de l'UL de Bezons au 09 62 18 32 01 

 

  EN GREVE ET DANS LA RUE 

 

 

 

 

 

Télécharcher l'intégalité

du tract  ICI

Partager cet article

Repost 0