Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

Bezons, restriction budgétaire = suppression de postes !!!

10 Novembre 2014 , Rédigé par cgtbezons

Bezons, restriction budgétaire = suppression de postes !!!

CONTRACTUELS, TITULAIRES

Tous ensemble contre les suppressions de postes

AFIN DE DÉBATTRE ET DÉFINIR DES MODALITÉS D'ACTIONS, NOUS APPELONS LES AGENTS À PARTICIPER AUX DEUX ASSEMBLÉES D'INFORMATIONS SYNDICALES QUI AURONT LIEU LE

JEUDI 13 NOVEMBRE DE 8H30 À 9H30 ET DE 14 HEURES À 15 HEURES

AU LOCAL SYNDICAL, 20 RUE G.PÉRI

Nous appelons les agents qui ne seraient pas disponibles à nous tenir informés par mail ou téléphone de la situation dans leur service.

Ci-dessous la lettre ouverte adressée à Dominique LESPARRE, Maire de Bezons :

  • _______________________________________________________

LETTRE OUVERTE

Monsieur Dominique Lesparre

Maire de Bezons

Objet : impact des restrictions

budgétaires 2015 sur l’emploi

Bezons le 10 novembre 2014

Monsieur le Maire,

Les syndicats CGT et UGICT-CGT du personnel communal ont été informés des effets directs - sur le budget communal - des conséquences de la politique d'austérité menée par le gouvernement - (50 milliards de coupes supplémentaires dans les dépenses publiques socialement utiles).

Le gouvernement mène l'économie française dans le mur, notamment en empêchant les communes d'investir et de recruter ce qui signifiera, à terme, encore plus de chômage et de récession.

La municipalité de Bezons a reçu le 5 novembre 2014 les 2 syndicats (ce qui est bien tardif) pour leur expliquer notamment les conséquences des baisses des subventions de l’État, du Conseil Général et autres sur le budget 2015.

Les propos, qui n'ont pas encore été confirmés par écrit, ne sont que la redite des interventions faites auprès des cadres fin octobre à savoir que le projet de budget 2015 de fonctionnement doit être élaboré avec une diminution de 17% par rapport au budget 2014.

« Des rencontres devraient avoir lieu par secteurs pour « voir comment ont fait »... » sans qu'aucune date précise n'ait été avancée, ni aucune orientation de priorité ou de sanctuarisation de tel ou tel budget n'ait été énoncée.

ENTRE-TEMPS LA RÉALITÉ DU « DIALOGUE » ET DU TERRAIN EST TOUT AUTRE :

  • Il est annoncé que les départs d'agents titulaires ne seront pas remplacés.
  • Des agents contractuels apprennent que leur contrat d'1 an sera transformé en contrat de 3 mois.
  • La ville n'a plus d'archiviste.
  • La directrice du centre social Doisneau ne serait pas remplacée alors que c'est le seul centre situé dans un quartier classé en politique de la Ville, donc pouvant espérer des subventions.
  • D'autres agents contractuels apprennent que leur contrat ne sera pas renouvelé, sans aucun ménagement, ni délais et sans concertation préalable ni d'information auprès du supérieur hiérarchique.

L'ensemble des contractuels, à juste titre, s'angoisse pour son avenir.

L'ensemble des services s'inquiète et s’interroge de la continuité et de la qualité du service au public

Les premiers services à être touchés sont les secteurs intervenant contre la fracture sociale (CCAS, projet de réussite éducative, ANRU Bord de Seine), alors que la crise frappe les plus fragiles à Bezons comme ailleurs.

La mise en place des TAP dans les écoles telle qu'elle est faite aujourd'hui à Bezons aggrave encore la situation financière alors que les sommes allouées par l’État ne couvrent pas les frais des activités mises en place contre l'avis des personnels concernés.

Nous ne cautionnerons pas le non remplacement des agents titulaires partant à la retraite ou de ceux en maladie, congés maternité, disponibilité....

Nous ne cautionnerons pas le non respect des taux d’encadrement dans les services enfance, ni la suppression voir même une supposée privatisation de certains services.

Nous refusons de faire toujours plus avec moins de personnel aggravant ainsi les conditions de travail des agents et une dégradation de la qualité du service.

Le programme municipal ne dit rien quant au service public et sur la politique du personnel.

Les agents territoriaux sont pourtant la richesse du service public garant de l’égalité de tous les citoyens. Les fonctionnaires territoriaux ne « coûtent » pas, ils sont l’investissement des collectivités territoriales.

  • Nous exigeons dés à présent une étude concertée au cas par cas de chaque situation notamment des contractuels.
  • Nous exigeons la sanctuarisation des services intervenants en direction des publics les plus fragiles.
  • Nous exigeons une démarche globale et transparente de discussion sur le budget 2015 dans lequel les propositions du personnel soient réellement prises en compte.

AFIN DE DÉBATTRE ET DÉFINIR DES MODALITÉS D'ACTIONS, NOUS APPELONS LES AGENTS À PARTICIPER AUX DEUX ASSEMBLÉES D'INFORMATIONS SYNDICALES QUI AURONT LIEU LE

JEUDI 13 NOVEMBRE DE 8H30 À 9H30 ET DE 14 HEURES À 15 HEURES

AU LOCAL SYNDICAL, 20 RUE G.PÉRI

Les autorisations spéciales d'absences ont été déposées pour l'ensemble du personnel

Nous appelons les agents qui ne seraient pas disponibles à nous tenir informés par mail ou téléphone de la situation dans leur service.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos respectueuses salutations.

Les élus des syndicats des territoriaux

CGT & UGICT CGT de Bezons

Partager cet article

Repost 0