Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNION LOCALE CGT BEZONS

Mercredi 10 décembre 2014 rendez-vous au syndicat CGT et devant le Conseil Municipal contre les restrictions budgétaires et la politique d'austérité

8 Décembre 2014 , Rédigé par cgtbezons

Mercredi 10 décembre 2014 rendez-vous au syndicat CGT et devant le Conseil Municipal contre les restrictions budgétaires et la politique d'austérité

NON LES SERVICES PUBLICS NE SONT PAS UN PROBLEME !

ILS SONT UNE DES SOLUTIONS A LA CRISE,

DES OUTILS INDISPENSABLES AUX DROITS FONDAMENTAUX

POUR TOUTES ET TOUS

À Bezons, les conséquences des réductions budgétaires se font sentir :

  • Baisse des dotations de l’État

  • Menaces sur les services publics : Les départs en retraite, les congés maternité, les longues maladies des agents ne sont pas remplacés, pour la plupart, entravant ainsi le bon fonctionnement des services.

Nous avons bien pris noté que le Maire se mettra symboliquement en grève le 10 décembre face aux décisions gouvernementales.

Le syndicat CGT des territoriaux de Bezons refuse que des agents du service public communal se retrouvent sans emploi du fait de la politique d'austérité menée par le gouvernement socialiste VALLS 2

D’autres solutions doivent être trouvées !!!

MERCREDI 10 DECEMBRE 2014

NOUS INVITONS DONC L’ENSEMBLE DES AGENTS DE LA VILLE

A VENIR DISCUTER AVEC NOUS LORS D'UNE HEURE D'INFORMATIONS SYNDICALES * :

SUR LES REDUCTIONS BUDGETAIRES IMPOSEES PAR LE GOUVERNEMENT ET TROUVER ENSEMBLE DES SOLUTIONS POUR NE EN PAYER LES CONSEQUENCES

de 8H30 à 9H30 et de 10H00 à 11 H00 au syndicat CGT

20, rue G Péri BEZONS

A SE RASSEMBLER MASSIVEMENT

A 21 H00 DEVANT LE CONSEIL MUNICIPAL

(salle Henri WEILER)

Où seront votées les premières restrictions concernant les emplois du service public communal,

IL EST IMPORTANT DE PROUVER QUE LES AGENTS DE BEZONS N’ACCEPTENT PAS D’ ETRE DES BOUCLIERS HUMAINS FACE A LA CRISE ET NE SE LAISSERONT PAS MARCHER DESSUS

« Le pacte de responsabilité » avec les gouvernements successifs (Sarkozy, Hollande) c'est transférer les impôts et les cotisations sociales des patrons vers les actifs, chômeurs et retraités. S’en prendre au service public, à la Sécurité sociale et appeler « Pacte de responsabilité », dénote d'un réel mépris envers la population.

Depuis plusieurs décennies nous assistons à une mise en cause systématique des politiques publiques, des services publics, des agents publics.

La CGT dans son ensemble dénonce et combat depuis de nombreux mois le pacte d'austérité appliquée aux collectivités locales et aux citoyens.

C’est une politique antisociale et antiéconomique qui participe à la baisse de 50 milliards des dépenses publiques votée par l’Assemblée Nationale.

Les risques pour la population

  • L’institutionnalisation de la mise en concurrence des normes et des droits des salariés entre territoires. C’est tout l’édifice homogène et national du droit du travail qui serait détruit, y compris la protection sociale.
  • L’abandon accru de la présence des services publics et la réduction drastique des services et administrations de l’État, notamment l’échelon départemental et régional.
  • La suppression d’échelons démocratiques de proximité et le renvoi des décisions à d’obscures instances de plus en plus éloignées des citoyens.
  • La mise des collectivités locales sous tutelle complète des grands groupes privés, notamment du BTP et des sociétés de services.

LES RISQUES POUR LES AGENTS :

  • L’instabilité des missions et des fonctions.
  • L’insécurité des parcours professionnels.
  • Le risque de remise en cause des droits individuellement et collectivement acquis.
  • Le risque pour le dialogue social et l’action syndicale.
  • La détérioration de l’organisation et des conditions de travail est source d’aggravation des risques psychosociaux et contribue à amoindrir la qualité du service public rendu aux usagers.

La CGT continue et continuera à défendre prioritairement les services publics pour garantir à tous des services publics comme vecteurs d’égalité, de solidarité, de démocratie, de répartition des richesses, de développement économique, social, environnemental, et amortisseurs des crises économiques.

* les Syndicats des territoriaux CGT & UGICT CGT de Bezons n'ont pas déposé de préavis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :